Concours atsem epreuve : ce qu’il faut savoir sur le processus

Je vais dans cet article vous parler du concours ATSEM.

 

Le processus des concours ATSEM et les différentes  épreuves

Comme on le sait déjà, le concours est obligatoire si on veut accéder à la profession d’ATSEM. Cependant depuis 2011, il a beaucoup évolué. Si auparavant, le passage se limite à un concours unique, maintenant, on peut y parvenir avec deux voies supplémentaires en fonction de l’expérience professionnelle, le profil ou la situation familiale. Cette modification a été décrétée le 08 septembre 2010, mais n’a été mise en application qu’en mars 2011, après sa parution.

 

I-Le concours externe :

Pour le concours externe, les pré-requis restent inchangés comme celui de concours unique à l’origine qui demande au candidat d’être titulaire du CAP petite enfance ou d’un diplôme équivalent. Cependant, il y a une exception pour les mères de trois enfants et les sportives de haut niveau (répertoriées au ministère des Sports), qui n’ont pas du tout besoin de justification de diplôme.

On distingue une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission pour le concours externe.

 

1-L’ épreuve d’admissibilité

L’épreuve d’admissibilité est de 45 minutes avec un coefficient 1.

Elle se présente sous forme de questionnaires à choix multiples (20 questions) sur des sujets ayant des rapports avec des éventuelles situations que l’ATSEM pourrait être confrontée durant l’exercice de ses fonctions.

A titre d’exemple, on pourrait vous demander quelle serait votre réaction si vous êtes en face d’un enfant blessé pendant la récréation, ou que feriez-vous devant le caprice d’un enfant qui refuse de manger pendant la cantine.

Toutes les notes en dessous de 5/20 peuvent vous disqualifier.

 

2-L’épreuve orale d’admission

L’épreuve orale d’admission dure 15 mn avec un coefficient 2.

Elle consiste à un « entretien qui permet d’apprécier l’aptitude du candidat et sa motivation à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d’emplois ainsi que ses connaissances de l’environnement professionnel dans lequel il sera appelé à exercer ses fonctions » suivant les termes du décret.

L’expression « entretien » ne doit pas vous induire en erreur. Ce n’est pas une discussion éventuelle ou une conversation de salon, mais il s’agit de différentes questions que le jury élabore avec soin pour évaluer votre aptitude professionnelle et votre motivation ainsi que votre savoir-faire.

– Aptitude professionnelle :

On peut s’appuyer sur le décret pour imaginer les sujets et les questions, en cas d’absence de programme réglementaire pour cette épreuve. Ils peuvent porter sur l’animation et l’hygiène des très jeunes enfants, la connaissance de l’environnement territoriale, la surveillance dans les cantines ou l’entretien des locaux et de matériel, etc.

– Motivation et savoir-faire :

La capacité d’adaptation de la candidate sur les diverses situations rencontrées pendant le travail de déterminée par son attitude et son comportement ; il faut gérer convenablement le temps (aller directement à l’essentiel sans s’encombrer des détails), éviter le stress, faire preuve de cohérence et du sens de la communication.

 

II- Le concours interne

Le concours interne est adressé aux agents de la fonction publique, fonctionnaire ou non-titulaire avec pour seule condition : il est recommandé de faire la justification de deux ans d’exercices de services publics auprès de jeunes enfants (milieu maternel ou scolaire). Pour le concours interne ATSEM, il n’y a qu’une épreuve orale d’admission.

L’épreuve orale d’admission comprend un entretien de vingt minutes qui se divise en deux parties :

  • La première partie consiste à présenter l’expérience professionnelle de la candidate et des compétences qu’elle avait acquises. Elle dure cinq minutes au maximum et elle est basée sur le document reçu par la candidate pendant son inscription, lequel elle s’est renseigné. Le jury l’utilise également comme support nécessaire pour le suivi de la présentation et de l’entretien.
  • La deuxième partie est une conversation pendant laquelle la candidate démontre qu’elle a les capacités requises pour dénouer les problèmes qui pourraient se présenter devant l’ATSEM durant le travail, ainsi qu’à l’analyse de son environnement professionnel.

Cependant, il est difficile de faire l’évaluation des compétences avec une simple épreuve orale. C’est pourquoi, elle est sélective. À titre d’exemple, la barre d’admission avait été fixée à 19/20 dans certaines régions au cours de la session 2011.

 

III-Le 3ème concours

Le 3ème concours est adressé à ceux qui ont accompli au moins quatre ans d’exercices professionnels auprès de jeunes enfants (avec justification), de mandats d’élus ou d’activités de responsables d’associations.

Le  3ème concours comprend 2 épreuves

 

1.Épreuve écrite d’admissibilité

Cette épreuve écrite dure deux heurs avec un coefficient 1.

Elle est basée sur le dossier remis à la candidate et qui s’oriente sur les éventuels problèmes que l’ATSEM pourrait rencontrer. Les réponses doivent être courtes avec une série de 3 ou 5 questions. La note en dessous de 5 sur 20 peut vous disqualifier.

 

2.Épreuve orale d’admission

L’épreuve orale d’admission dure vingt minutes avec un coefficient 2.

Elle est la même que celle du concours interne, ainsi le candidat doit sur les mêmes points que ceux signalés lors de sa présentation.

 

IV- Prépa concours ATSEM

  • La prépa au concours ATSEM est très importante au niveau de l’épreuve d’entretien. En effet, il est essentiel de connaitre vraiment le déroulement et on doit aussi être capable d’éviter les différents pièges qui pourraient conduire à l’élimination. Les organismes qui le coordonnent vous enseignent comment faire pour valoriser vos atouts et à les faire correspondre aux attentes du jury.
  • Quant au choix de cette préparation, il faut surtout s’intéresser à celles qui proposent :
  • • une étude approfondie des institutions et des collectivités territoriales ;
  • • un ou des examens blancs vous mettant en situation de concours.
  • • une formation complète sur les compétences professionnelles du métier d’ATSEM;

 

V- Le recrutement

La réussite au concours n’implique pas le recrutement. Ce dernier nécessite l’inscription sur une liste d’aptitude (inscription qui n’est pas de votre ressort, elle s’effectue automatiquement aux résultats du concours).

Cependant, vous pouvez toujours proposer vos services aux diverses collectivités territoriales qui recherchent des ATSEM.

Le recrutement s’opère avec un pourcentage établi suivant le type de concours :

  • 10 % au plus (avec un minimum de 5 %) du 3ème concours ;
  • 30 % au plus des lauréats du concours interne ;
  • 60 % au moins des lauréats du concours externe.

Il est nécessaire de rappeler que votre plan de carrière ne s’arrête pas au stade de la réussite au concours ATSEM. Mais , vous avez toujours l’occasion de poursuivre vos études ou de faire une réorientation, que vous soyez titulaire du Cap petite enfance ou que vous puissiez justifier d’une solide expérience professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.