VAE EJE : éducatrice de jeunes enfants comment y parvenir?

On peut toujours se dispenser du parcours habituel de formation pour l’obtention du diplôme d’Etat pour devenir éducatrice de jeunes enfants par la VAE EJE si vous avez déjà acquis assez d’expériences.

L’association de  la patience et la disponibilité avec un bon équilibre et la facilité d’adaptation peuvent être d’une grande utilité pour vous.

Tout savoir le sur VAE EJE : éducatrice jeunes enfants

Les étapes et les échelons de parcours sont toujours les mêmes pour tous les titres ou le diplôme visé. On peut distinguer trois échelons de parcours tels que :

  • le dépôt du livret de recevabilité (livret 1) ;
  • le dépôt du livret de présentation des acquis de l’expérience (livret 2) ;
  • l’entretien avec le jury.

 

I-  La première étape ou le dépôt du livret de recevabilité (Livret n°1)jeune-enfant

Même s’il est d’apparence simple et facile à compléter, le dépôt su livret de recevabilité doit être très informatifs et doit contenir tous les renseignements qu’il faut pour justifier les critères de recevabilités. La demande de VAE  EJE nécessite la validation des exercices effectués pendant une période de trois ans auprès des jeunes enfants. Les exercices peuvent être réalisés différemment, ils sont soit salarié ou non, soit bénévole.

En outre, il est conseillé de rattacher les justificatives exigées avec le dépôt de recevabilité. Il inclut la photocopie d’une pièce d’identité en recto-verso, la photocopie des diplômes ou à la rigueur des et attestations de formations et d’emplois.

 

II- Le dépôt du livret de présentation ses acquis de l’expérience (livret n°2)

Il faut faire très attention pour la rédaction du livret °2 et il doit être réalisé avec sérieux et avec prudence, en évitant toute précipitation. En outre, il faut aussi faire des études au préalable.

 

  1. Lecture du livret

Pour la lecture du livret, il est nécessaire de bien contrôler la structure et de conserver dans la tête les divers points-clés de réflexion telle que les contextes, les objectifs et les différents processus ainsi que les risques, etc.

2.La lecture du référentiel

La lecture du référentiel nécessite de bien contrôler également le vocabulaire particulier et propre au référentiel et de prendre des notes pour toutes  les compétences requises.

 

  1. Analyse de votre expérience

L’analyse de ses propres expériences consiste  à établir la  liste de tous les emplois que vous  avez réalisés et de trier ceux qui sont en rapport avec le DEEJE.

 

  1. Le choix de l’expérience N°1

Il consiste à choisir l’expérience la plus importante et la plus récente, que vous devez présenter avec tous ses détails au maximum. En général, elle doit contenir quatre situations de travail en relation direct avec le référentiel tels que :

  • Première fonction : elle consiste à l’établissement d’une relation, la conception et la mise en œuvre du projet éducatif en direction du jeune enfant ;
  • Deuxième fonction : comme la première, elle consiste également à l’établissement d’une relation, la conception et la mise en œuvre du projet éducatif mais, en coopération avec les parents ;
  • Troisième fonction : elle se définit comme la conception et la conduite de l’action éducative au sein d’une équipe pluri-professionnelle.
  • Quatrième fonction : elle se manifeste par l’élaboration d’une action éducative et sociale en liaison avec les cadres institutionnels, partenariat et les politiques de la famille et de l’enfance.

Cette expérience doit être examinée et il faut analyser les objectifs, la documentation, les réunions, l’organisation de votre travail et l’évaluation de l’intervention ainsi que les compétences requises, etc.

 

  1. Les autres expériences

Vous avez le droit de retracer deux autres expériences, suivant votre parcours, si vous le souhaitez. Cependant, il faut qu’elles fournissent des nouvelles informations complémentaires à l’expérience principale.

 

  • La rédaction du livret et les preuves

Pour la rédaction de vos livrets, vous devez être précis, brève et assez explicite. aidant-jeune-enfantLe jury ne perd pas de temps pour scruter vos dossiers dans ses détails, il ne fait que regarder les grands traits attirants Ainsi, en mettant en avant dans chaque phrase votre niveau de réflexion et vos qualités, vous aurez plus de chance d’être accepté. En outre, il faut justifier en joignant tous les justificatifs et les attestations qui confirment et appuient vos propos.

Il existe des diplômes qui dispensent d’un domaine de formation, et qui causent la validation automatique du domaine de compétence qui s’y rapporte.

 

III- L’entretien

L’entretien peut être réalisé une fois que la lecture du livret soit faite, et que le jury vous convoque pour une entrevue. Par prudence, réviser correctement votre dossier avant l’entretien, même si un exemplaire de votre dossier est déjà en votre disposition. Pour marquer des points, essayer de situer de mémoire la compétence correspondante à une question. Faites  un petit résumé avec un court texte de présentation de votre parcours. C’est utile pour le début de l’entretien.

 

IV- Le résultat de la demande de VAE EJE

Le résultat peut apparaître sous trois formes différentes :

  • Il y a le refus de validation si le jury estime que vos compétences ne sont pas en adéquation avec le référentiel du diplôme ;
  • Il y a aussi la validation partielle qui accorde la possibilité de compléter votre expérience par une expérience professionnelle complémentaire ou par le suivi de la formation aux compétences non validées ;
  • Enfin, la validation totale qui vous permet d’obtenir le diplôme d’État d’éducatrice de jeunes enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.