VAE moniteur educateur : comment faire pour y arriver?

On doit déposer la demande VAE moniteur educateur auprès du DAVA ou dispositif académique de validation des acquis du lieu où vous habitez.

 

Tout savoir sur le Vae Moniteur educateur

I-Les conditions d’adhésion à la VAE de moniteur-éducateureje

La VAE permet l’acquisition du Diplôme d’état de moniteur éducateur. Pour la briguer, il est demandé aux candidats de fournir un dossier qui justifie qu’ils ont acquis des compétences personnelles lors des activités qu’ils ont exercés, que ce soit salarié, non-salarié ou bénévole. Cependant, il faut que les activités exercées soient en rapport direct avec le DEME. Ils doivent également durer au moins trois ans, en continu ou par activités cumulées. En outre, leur réalisation doit être faite en dehors des périodes de formation.

 Le DAVA informe sur les procédures et les démarches à suivre et fournit les conseils utiles au démarrage du cursus. Il vous présent également une proposition d’accompagnement. Mais ce n’est pas obligatoire, vous pouvez choisir vous-même votre accompagnant.

 

II- La demande de recevabilité

La recevabilité de la demande de VAE moniteur educateur est déterminée par le livret n°1. Son étude permet au jury de confirmer que vous répondez convenablement aux critères d’accès de la VAE moniteur educateur. La suite de la procédure dépend du livret n°1 et de son contenu, c’est pourquoi il faut le remplir avec attention, même s’il est facile à compléter. Sur le livret, il est impératif de décrire :

  • la mention du diplôme choisi ;
  • l’attestation sur l’honneur.
  • le parcours de formation initiale ;
  • le parcours de formation continue et les diplômes obtenus, le cas échéant ;
  • la situation professionnelle au moment de la demande ;
  • le parcours professionnel, avec les activités en rapport avec le DEME ;

Il est aussi nécessaire d’adjoindre :

  • votre curriculum vitae ;
  • une lettre de motivation ;
  • photocopies de la pièce d’identité et des diplômes obtenus.

En cas de recevabilité de votre dossier, vous obtenez le livret n°2.

 

III-Le livret n°2

Le livret n°2 doit être correctement complété. Il sert de base à l’entretien avec le jury. Ce dernier évalue si vous avez bien maîtrisé ou non vos compétences, en fonction des expériences mentionnés dans le livret. De ce fait, il faut que vos informations soient précises, brèves et claires.

 

  1. 1-L’étude du livret et du référentiel professionnel

La maîtrise de la structure du livret est indispensable, c’est pourquoi, il faut prendre le temps de bien lire et d’assimiler correctement le contenu. La lecture approfondie du référentiel professionnel vous aide à l’identification des compétences exigées pour l’exercice de la profession.

 

  1. 2-L’analyse de votre expérience

Pour examiner votre expérience, il faut faire une première analyse générale. Ce qui consiste à faire la liste de toutes les fonctions que vous avez pratiquées jusqu’à maintenant dans tous les domaines. Il faut également faire la comparaison de vos expériences avec le référentiel. Vous pouvez avoir l’opportunité de mettre en évidence celles qui sont en liaison avec le diplôme.

 

  1. 3-La constitution du livret

Le livret est constitué par :

  • Vos motivations qui aident à éclairer le jury sur les raisons de votre choix pour le diplôme de moniteur-éducateur.eje-aider
  • Vos expériences qui se présentent sous forme de tableau avec une distinction entre parcours professionnel et activités bénévoles.
  • Votre parcours de formations qui présentent les diplômes obtenus et les formations suivies ; il se trouve que certains diplômes valident automatiquement certains domaines de compétence.

Il faut faire attention de ne pas oublier les justifications exigées.

On peut se faire suivre par un accompagnant dans le travail de renseignement du livret. Il peut vous aider à l’explication de vos expériences, à la valorisation de votre parcours et votre préparation pour l’entretien.

 

IV- L’entretien

L’épreuve orale a pour but de compléter les points du dossier sur lesquels le jury veut des précisons pour l’évaluation de vos compétences.

 

V-Les résultats

Lorsque l’étude du livret n°2 et l’entretien sont accomplis, le jury opte pour trois décisions, à savoir :

  • l’attribution de la totalité du diplôme ;
  • la validation de certains domaines de compétences; le candidat dispose alors de 5 ans pour valider les autres domaines, soit en suivant une formation, soit en complétant son expérience ;
  • Le refus de la validation ; dans ce cas, le jury doit justifier les motifs du refus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.